recherche

Accueil > Les Cousins > Venezuela > Venezuela : Chavez menace de saisir les produits de première nécessité des (...)

20 janvier 2003

Venezuela : Chavez menace de saisir les produits de première nécessité des usines privées

 

CARACAS, Venezuela (AP) - Le président vénézuélien Hugo Chavez durcit le ton. Il a menacé dimanche les producteurs qui participent à la grève générale de nouvelles saisies de leurs produits, et prévenu qu’il pourrait se retirer des pourparlers de paix parrainés par la communauté internationale.
La grève qui dure depuis le 2 décembre a étranglé l’économie du pays, provoquant des pénuries de pétrole, de nourriture et de boissons.

 »Certains hommes d’affaires ont réfléchi et ont commencé à ouvrir leurs usines », a affirmé M. Chavez au cours de son intervention télévisée et radiophonique hebdomadaire. « Ceux qui refusent, qui résistent, et bien, soyez sûrs qu’aujourd’hui, demain ou après nous mènerons des raids sur vos entrepôts et vos stocks ».
Vendredi, des soldats de la Garde nationale avaient saisi de l’eau et des boissons sucrées dans deux usines de mise en bouteille, dont l’une était affiliée au géant Coca-Cola.

Par ailleurs, le président a prévenu que le gouvernement se retirerait des négociations parrainées par l’Organisation des Etats américains depuis le mois de novembre, si l’opposition continue à demander sa démission par ce qu’il nomme des moyens inconstitutionnels.

 »Nous étudions attentivement la possibilité de quitter la table des négocations », a-t-il dit. « Nous ne parlons pas avec des terroristes. Nous voulons parler avec tout Vénézuélien dans le cadre de la Constitution ».
L’opposition demande l’organisation d’un référendum sur le mandat de M. Chavez dès le mois de février. La Constitution ne permet pas un tel référendum avant le mois d’août, quand le président aura accompli la moitié de son mandat. AP
sl/v0401

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id