recherche

Accueil > Les Cousins > Uruguay > Trente ans de prison pour l’ex dictateur Bordaberry

11 février 2010

Trente ans de prison pour l’ex dictateur Bordaberry

 

L’ancien dictateur uruguayen Juan Maria Bordaberry a été condamné à trente ans de prison pour avoir violé la Constitution lors de son coup d’Etat et aussi pour violation de droits de l’homme car poursuivi pour 11 homicides, et pour des disparitions de dissidents. Cette condamnation confirme le jugement rendu en novembre 2006 pour les assassinats des deux anciens parlementaires Zelmar Michelini y Héctor Gutiérrez Ruiz

Elu démocratiquement en 1971, il avait dissous le Congrès et interdit les partis politiques en 1972 sur ordre des militaires, qui l’année suivante avaient pris le pouvoir, et a fait le lit d’une dictature qui allait durer plus de douze ans. Juan Mari Bordaberry, âgé de 81 ans, est en détention préventive depuis 2006. Lors de son procès, il lui a été accordé d’être assigné à résidence plutôt que détenu en prison, pour des raisons de santé.

Il est le deuxième dictateur de la période a être condamné par la justice, après Gregorio Alvarez, dictateur militaire de 1981 à 1985, reconnu coupable de 37 homicides et condamné en octobre dernier à 25 ans de prison

El Correo d’après agences, 11 février 2010

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id