recherche

Accueil > Argentine > Économie > Privatisées > Services Publics : eau, électricité, ordures, etc

23 janvier 2004

La gestion du FMI et de la BM en faveur d’ Aguas Argentinas irrite l’Argentine

par David Cufré

Toutes les versions de cet article : [Español] [français]

Le FMI et la Banque Mondiale veulent prendre part à la négociation avec Aguas Argentinas du groupe Suez-Environnement, en prônant que soient réduites ses obligations d’investissement pour favoriser le paiement des créanciers : la Banque Mondiale elle-même, entre (...) Lire la suite

22 janvier 2004

Nestor Kirchner poursuit ses attaques sur Aguas Argentinas du groupe Suez-Environnement

Le président argentin Néstor Kirchner a attaqué, sans la nommer, Aguas Argentinas, la filiale du groupe français Suez qui alimente Buenos Aires en eau potable, regrettant la privatisation du service public de l’eau réalisée dans les années 1990. "Malheureusement, l’eau a été privatisée. Il est temps (...) Lire la suite

19 décembre 2003

Argentine - France : Aguas Argentinas filiale du français Suez-Environnement est mise à l’amande.

Toutes les versions de cet article : [Español] [français]

L’Entente Tripartite d’Oeuvres et Services Sanitaires (Etoss) a appliqué une amende de 672.018 pesos (220.000 €) à l’entreprise Aguas Argentinas pour les coupures de service de distribution d’eaux effectuées dans le secteur métropolitain en dernier (...) Lire la suite

11 décembre 2003

Le Groupe Suez souhaiterait rester en Argentine mais devra assouplir sa position

par Estelle Leroy-Debiasi *

Le groupe français Suez a assuré au gouvernement argentin qu’il souhaitait rester dans le pays et lui a annoncé qu’il lui soumettrait sous peu un plan d’investissements pour 2004, selon un communiqué publié par sa filiale Aguas Argentinas. Le président de Suez Environnement a rencontré le ministre de la (...) Lire la suite

12 novembre 2003

Forte amende pour Aguas argentinas du français Suez-Lyonnaise des Eaux. La résiliation de la concession est à l’étude.

par David Cufré

Toutes les versions de cet article : [Español] [français]

L’Etoss lui a non seulement appliqué une forte amende de 1.3 millions de pesos, pour la coupure du service du dimanche dernier mais lui a aussi notifié dans des termes durs les lourdes défaillances dans sa capacité à tenir le service. La concession est soumise à l’étude de graves (...) Lire la suite

0 | ... | 35 | 40 | 45 | 50 | 55 | 60 | 65 | 70 | 75 | 80


El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id