recherche

Accueil > Argentine > Économie > Privatisées > Services Publics : eau, électricité, ordures, etc

14 mai 2004

Les rapports de l’AGN démontrent sur la crise énergétique argentine que les manques d’ Edenor (EDF), Edesur et Edelap sont antérieurs à la dévaluation

par Cledis Candelaresi

Toutes les versions de cet article : [Español] [français]

Les rapports que prépare l’Audit Général de la nation jette à terre l’argument des prêteurs pour réclamer une augmentation de tarifs. Les défaillances dans le système sont antérieures à la situation d’urgence qui a pésifié et gelé les tarifs. Lire la suite

11 mai 2004

Pression diplomatie à la française salvatrice autour du cas Aguas Argentinas de Suez-Environnement

par Carlos Debiasi

Aucune réactions enregistrées à ce moment dans les médias argentins alors que doit être signé aujourd’hui mardi 11 mai en catimini en Argentine, la prolongation de la concession de la très contestée Aguas Argentinas, filiale du groupe du groupe Suez, jusqu’à la fin de l’année pour l’exploitation du (...) Lire la suite

6 mai 2004

Aguas Argentinas : La France pèse de tout son poids sur le gouvernement argentin

par Carlos Debiasi

Difficile pour le moment de savoir qui sortira gagnant du bras de fer qui a opposé pendant des mois le gouvernement argentin, notamment Nestor Kirchner aux dirigeants du groupe français Suez, à propos de sa filiale Aguas Argentinas qui gère notamment le réseau d’eau et d’égouts de Buenos Aires. Il (...) Lire la suite

18 mars 2004

Thales Spectrum du Groupe Thales : l’Argentine demande des comptes à Paris

Par El Correo 18 mars 2004 Le ministre de la Justice argentin Gustavo Osvaldo Beliz a demandé à la France de "clarifier les relations entre (le groupe français) Thales et sa filiale argentine" Thales Spectrum, que Buenos Aires accuse de détournements de fonds et de corruption. Gustavo Beliz, a (...) Lire la suite

5 mars 2004

Le conflit contractuel avec Aguas Argentinas du Groupe Suez reste ouvert à cause des promesses insuffisantes

par Cledis Candelaresi

Toutes les versions de cet article : [Español] [français]

Le délai informel que le Gouvernement avait proposé comme limite pour signer avec Aguas Argentinas un accord qui permet d’éviter la résiliation du contrat a expiré, les parties n’ont même pas pu concrétiser une réunion pour rapprocher leurs positions. Jusqu’à hier soir l’entreprise a campé sur sa (...) Lire la suite

0 | ... | 35 | 40 | 45 | 50 | 55 | 60 | 65 | 70 | 75 | ... | 80


El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id