recherche

Accueil > Argentine > Économie > Privatisées > Services Publics : eau, électricité, ordures, etc

4 août 2004

La raison d’Etat garantit la politique commerciale néo-coloniale du Groupe Suez en Argentine

par David Cufré

Toutes les versions de cet article : [Español] [français]

* Aguas Argentinas s’échappe encore une fois. La faute que tu ne vois pas, laisse-la courir Contre toutes prévision, contre toutes évidences, Aguas Argentinas -du Groupe Suez-Environnement- parvient maintes et maintes fois à imposer son « point de vue » : soit pour continuer la procédure devant le (...) Lire la suite

3 août 2004

Privatisation de l’eau en Argentine : corrompre en permanence.

Toutes les versions de cet article : [Español] [français]

"Les entreprises ont été des voleuses, l’État a été corrompu, mais les organismes comme le FMI et la Banque Mondiale se sont révélés être complices". Ainsi l’économiste Daniel Azpiazu juge les privatisations, en particulier celle liée à la distribution de l’eau. Il signale : "Ce qui se passe maintenant avec (...) Lire la suite

10 juin 2004

Vivendi -Suez - Lyonnaise des eaux et les autres, une leçon de choses.

par Franck Poupeau

La concession à l’entreprise privée s’est accompagnée d’une flambée des prix et d’une détérioration du service. Les règles d’hygiène minimales ne sont plus toujours respectées. Lire la suite

1er juin 2004

"Telecom" de France Telecom et "Aguas Argentinas" de Suez avec Disco sont citées devant la justice pour évasion fiscale et vraies fausses factures

Toutes les versions de cet article : [Español] [français]

Par Página 12 Buenos Aires, 1er juin 2004 Dès aujourd’hui jusqu’à après-demain, les responsables de Telecom [1], Disco [2] et Aguas Argentinas [3] devront répondre à une enquête du tribunal de Pénal Économique Nº 3 devant le juge Julio Speroni pour évasion fiscal présumée de ces entreprises à travers (...) Lire la suite

29 mai 2004

Une amende pour Telecom - de Telecom Argentina Stet-France Telecom S.A. - pour avoir laisser treize mois sans téléphone 170.000 clients.

Toutes les versions de cet article : [Español] [français]

L’entreprise a laissé sans téléphone 170.000 clients à cause d’un vol de câbles qu’elle n’a pas remplacés. Les clients sont restés coupés de communications pendant treize mois. Lire la suite

0 | ... | 30 | 35 | 40 | 45 | 50 | 55 | 60 | 65 | 70 | ... | 80


El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id