recherche

Accueil > Les Cousins > Amérique Centrale et Caraïbes > Puerto Rico Les Etats-Unis avec le FBI assassinent Filiberto Ojeda Rios (...)

29 septembre 2005

Puerto Rico
Les Etats-Unis avec le FBI assassinent Filiberto Ojeda Rios héros portoricain

par Cephe Monday

 

Toutes les versions de cet article : [Español] [français]

Le dirigeant de l’armée populaire Boricua (EPB) Filiberto Ojeda Rios assassiné. Les Etats-Unis continuent leurs crimes tant à l’étranger que chez eux.

JPEG - 12.3 ko
Filiberto Ojeda Ríos

Condoléances au peuple portoricain

Le dirigeant de l’Armée populaire Boricua (EBP)-Macheteros âgé de 72 ans Filiberto Ojeda Rios et l’un de ses camarades ont été assassinés le 23 septembre dernier dans la ville de Hormigueros sur l’île de Porto Rico au cours d’une opération menée par les tireurs d’élite de la FBI.

Dans l’attaque sanglante, l’épouse du dirigeant révolutionnaire a été blessée.

Ojeda Rios était recherché depuis 1983 pour une action d’expropriation menée aux Etats-Unis dans le dépôt de Wells Fargon située dans l’Etat de Connecticut.

Au-delà de cette accusation, c’est en réalité le mouvement de libération nationale qu’il dirigeait que les Etats-Unis ciblaient.

Cet assassinat vient s’ajouter aux innombrables crimes commis quotidiennement par l’armée US en Irak, en Afghanistan mais aussi sur son propre territoire. En effet, nous sommes actuellement témoins de la tragédie que la haine envers les pauvres et le racisme des dirigeants des Etats-Unis ont provoqué à La Nouvelle-Orléans des suites du passage de l’ouragan Katrina. Cette opération visant la lutte de libération nationale du peuple de Porto Rico découle de la même haine de classe.

Porto Rico est un pays "géré" comme un Etat des Etats-Unis. Cependant, les Portoricains ne peuvent participer aux élections présidentielles, ni élire de représentant au Congrès alors qu’ils jouissent de la citoyenneté américaine.

Il s’agit donc d’une véritable colonie. En outre, sur l’île de Vieques qui fait partie de Porto Rico se trouve une base d’entraînement de l’armée US qui est l’une de ses plus grandes bases dont l’Empire US dispose.

L’Armée populaire Boricua surnommée les "Macheteros", c’est-à-dire les "coupeurs de cannes à sucre" dirigé par Filiberto Ojeda Rios menait depuis plusieurs décennies une lutte de libération nationale contre l’occupation coloniale US.

L’assassinat du dirigeant de l’EPB est une menace ouverte adressé à toutes celles et ceux qui rêvent d’indépendance.

Suite à cet assassinat, le dirigeant du Front socialiste Jorge Farinacci a déclaré "Par cet assassinat, ils veulent nous humilier. Ils ne pourront cependant entraver la lutte du peuple portoricain pour sa souveraineté nationale".

L’assassinat de Filiberto Ojeda Rios a provoqué la colère des Portoricains qui sont descendus massivement dans la rue pour lui rendre hommage. Dans la capitale San Juan, des centaines de manifestants ont barricadé les rues principales. Le mouvement de protestation a en outre gagné plusieurs villes des Etats-Unis à forte densité portoricaine.

Filiberto Ojeda Rios a consacré toute sa vie à la lutte pour l’indépendance de Porto Rico. Condamné à une peine de 55 ans de prison, il vivait depuis 15 ans dans la clandestinité. Encerclé par la police, le militant âgé de 72 ans résista armes à la main. Ce dernier acte de résistance restera gravé dans nos mémoires.

Nous tenons à exprimer notre solidarité et nos condoléances les plus sincères à l’EPB et au peuple portoricain.

La résistance des peuples à l’impérialisme est irréductible Filiberto Ojeda Rios vivra dans la conscience des peuples

DHKC International, Le 24 septembre 2005

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id