recherche

Accueil > Argentine > Économie > Privatisées

21 janvier 2008

"A quand le débat sur « affaires privées et biens publics » pour la democratie Argentine" Pino Solanas

par Fernando Pino Solanas

Toutes les versions de cet article : [Español] [français]

Dans le premier mois du gouvernement de Cristina Kirchner deux faits graves pour le pays se sont produits que nous dénoncions pendant la campagne électorale au nom de Proyecto Sur : l’achat de 25% des actions d’YPF par le banquier privé de Santa Cruz, Enrique Eskenazi, avec l’approbation et l’appui (...) Lire la suite

24 avril 2007

Les croche-pieds de la retraite privée en Argentine.

par David Cufré

Toutes les versions de cet article : [Español] [français]

Bien qu’on le présente comme la meilleure option de retraite pour la majorité de la société, quand on y regarde de près ce n’est pas le cas. Parce que sont perdants les femmes, les travailleurs indépendants, ceux qui se marient avec des jeunes femmes, les plus de 50 ans, ceux qui ont travaillé peu (...) Lire la suite

26 janvier 2005

Zapatero soutient la restucturation de la dette argentine

Le chef du gouvernement espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero, a apporté mercredi son "soutien" au plan lancé par l’Argentine, pour restructurer une partie de sa dette, bien que ce projet ait reçu un accueil mitigé de la part de la communauté financière internationale (très critique en Italie et en (...) Lire la suite

18 janvier 2005

Suez et EDF deux dossiers sensible pour la visite de Kirchner à Paris

El Correo, 18 janvier 2005 Le président argentin Nestor Kirchner arrive demain mercredi 19 janvier à Paris. C’est la deuxième fois depuis son élection de mai 2003 qu’il vient en France et sera reçu par son homologue Jacques Chirac. Point sensible qui sera discuté lors de cette visite : la situation (...) Lire la suite

12 janvier 2005

Amendes, sanctions et saisies chez Edesur (Endesa - Espagne), Edenor (EDF - la France) et Aguas Argentinas (Suez Environnement - France)

par David Cufré

Toutes les versions de cet article : [Español] [français]

Dans une réaction ferme face aux coupures d’approvisionnement en électricité et en eau durant la dernière semaine, le Gouvernement a imposé aux privatisées de fortes sanctions, et leur a réclamé le paiement d’amendes appliquées pour le non respect de leurs engagements précédents. L’Etoss a appliqué une (...) Lire la suite

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35


El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id