recherche

Accueil > Les Cousins > Équateur > Le roi de la banane demande un décompte vote par vote en Equateur.

18 octobre 2006

Le roi de la banane demande un décompte vote par vote en Equateur.

 

Par l’Agence France-Presse
Quito, Le mardi 17 octobre 2006.

Le magnat de la banane Alvaro Noboa a demandé mardi un décompte bulletin de vote par bulletin pour confirmer son avance au premier tour de la présidentielle de dimanche en Equateur sur son rival de gauche Rafael Correa, qui a dénoncé des fraudes.

« Je suis le plus grand ennemi de la fraude. Que l’on contrôle chaque procédure et que, s’il y a quelque chose de bizarre, on ouvre les urnes, le seul résultat de cela sera que j’obtiendrai davantage de suffrages », a déclaré M. Noboa lors d’une conférence de presse à Guayaquil (sud-est), la ville la plus peuplée du pays.

Le candidat de droite entendait ainsi répliquer aux accusations de fraude lancées par M. Correa, arrivé deuxième avec 22,5% des voix contre 26,7% pour M. Noboa, sur la base de résultats partiels correspondant à 70% des bulletins dépouillés. Les deux hommes se retrouveront pour un deuxième tour très disputé le 26 novembre.

Le système informatisé de dépouillement fourni par la société brésilienne E-Vote est tombé en panne dans la nuit de dimanche à lundi, empêchant la diffusion des résultats complets pour la présidentielle mais aussi pour les législatives qui avaient lieu également dimanche.

Le Tribunal électoral a rompu lundi son contrat avec cette société et recommencé le dépouillement. Mardi en milieu de journée, il en était à la moitié des bulletins de vote et la tendance confirmait un duel au deuxième tour entre MM. Noboa et Correa.

M. Noboa, homme le plus riche d’Equateur, défend un programme néo-libéral et pro-américain tandis que M. Correa se présente comme le champion des pauvres et un ennemi de l’administration du président George W. Bush.

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id