recherche

Accueil > Empire et Résistance > Capitalisme sénile > « Le dollar sera détruit d’ici la fin de l’année » Alasdair Macleod

5 août 2020

« Le dollar sera détruit d’ici la fin de l’année » Alasdair Macleod

 

Toutes les versions de cet article : [Español] [français]

Selon l’expert financier et économique Alasdair Macleod, le marché de l’or est « extrêmement dangereux en ce qui concerne les banques de gestion des lingots physiques, les swaps et les courtiers » qui, à un moment donné, vont devoir livrer de l’or physique qu’ils n’ont pas.

Macleod explique :

« J’ai du mal à voir comment ils peuvent boucler l’affaire . . . . La possibilité d’un défaut ou d’un « cas de force majeure » augmente constamment dans la situation actuelle. C’est une chose difficile à prévoir, mais à moins que quelqu’un ne puisse me montrer qu’il y a un moyen de s’en sortir. . . Je ne vois pas comment ces banques peuvent être sauvées. »

Donc, la seule façon de sauver les banques est de livrer des tonnes d’or physique qu’elles n’ont probablement pas, n’est-ce-pas ?

- Macleod répond :

« Qu’elles n’ont pas… Ce n’est pas probablement pas, elles n’en ont pas. »

Macleod pense que l’impossibilité de livrer l’or physique arrivera bientôt, lorsque le contrat sera dénoué en espèces et non en métal physique.

Combien de fois le marché de l’or peut-il faire cela ?

Macleod précise :

« Je pense que ce sera la fin du marché à terme car personne ne lui fera plus confiance comme moyen de livrer de l’or. Je veux dire que cela aura manifestement échoué. Alors, pourquoi voudriez-vous continuer à jouer avec ça ? Bien sûr, l’échec des contrats du COMEX est un problème très, très grave. »

Qu’arrive-t-il au prix de l’or ?

Macleod déclare :

« Le prix est déjà en route vers l’infini ou, plus exactement, le dollar est en route vers zéro. La question à laquelle je pense que vous voulez vraiment avoir une réponse est combien de temps cela prendra-t-il ? À mon avis, pas très longtemps. Probablement d’ici la fin de l’année parce que quelque chose se passe en arrière-plan, à savoir une crise bancaire qui se développe. C’est la conséquence naturelle de la contraction du crédit bancaire. Il y a l’effet des taux d’intérêts, en plus de cela, qui a transformé un cycle normal de contraction du crédit bancaire en un spectacle d’horreur de 1929 à 1932 . . . Si vous avez un effondrement bancaire, la valeur de ces actifs va simplement baisser dans la marmite. La chose suivante, bien sûr, c’est les rendements obligataires qui commencent à augmenter en raison des implications inflationnistes d’un effondrement financier. À ce stade, le financement public devient impossible car les gouvernements seront en réalité en banqueroute. »

Macleod dit que les actions, le dollar et les obligations chutent tous ensemble et il explique :

« C’est la leçon de l’histoire. Tout disparaît. Si vous détruisez la devise, vous détruisez tous les actifs financiers qui y sont adossés. C’est ce qui se passe. C’est en cours. »

En terminant, Macleod enfonce le clou :

« Je pense que les problèmes avec la monnaie vont se produire d’ici la fin de cette année. Je pense que les problèmes du COMEX vont se produire bien avant cela. Je pense qu’ils vont être liés à une crise bancaire plus large. Une crise bancaire est certaine. Je ne vois pas comment cela peut être évité. . . . Si notre point final est que le pouvoir d’achat du dollar passe à zéro, alors vous pouvez voir actuellement que $1 800 pour le prix de l’or et $19 pour le prix de l’argent, c’est de la fiente de poule par rapport à l’endroit où ça va aller.

Donc, c’est un mouvement majeur qui se produit, non pas parce qu’ils achètent beaucoup d’or et d’argent, mais parce que les gens commencent à réaliser ce qui se passe avec le pouvoir d’achat du dollar, de la livre, de l’euro, etc., etc. C’est la chose à garder à l’esprit. . . . Je pense que le dollar sera détruit d’ici la fin de l’année, et le prix de l’or et de l’argent ira à l’infini. . . . Je pense que la crise bancaire pourrait commencer dans un mois. Regardez ce qui arrive à leurs bilans. . . . Je pense que l’effondrement sera probablement si rapide qu’en l’absence d’autres informations, la meilleure chose à faire est de conserver l’or et l’argent comme police d’assurance au cas où j’en aurais besoin. »

Greg Hunter pour USA WatchDog

USA WatchDog. USA, July 15, 2020

Traduit de l’anglais le Saker Francophone par : jj, relu par Hervé.

Voir video :
PRICE OF GOLD & SILVER IS INFINITY
Alasdair Macleod
* Alasdair Macleod Responsable de la recherche pour GoldMoney. Formateur pour une monnaie saine et démystifier la finance et l’économie. Contexte : agent de change, banquier et économiste. [(@ MacleodFinance]

Répondre à cet article

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id