recherche

Accueil > Les Cousins > Venezuela > Le Venezuela rappelle son ambassadeur de Colombie et gèle les relations (...)

2 août 2009

Le Venezuela rappelle son ambassadeur de Colombie et gèle les relations commerciales

 

Le gouvernement vénézuélien a ordonné aujourd’hui le retrait de son ambassadeur en Colombie et a commencé à procéder au gel des relations économiques, en réponse aux accusations selon lesquelles le Venezuela fournirait des armes à la guérilla du pays voisin.

président Hugo Chavez La décision vénézuélienne fait suite à des accusations portées par le gouvernement colombien sur la soi-disant vente d’armes, achetées il y a vingt ans à la Suède par le Venezuela, et qui auraient été confisquées aux Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC).

Au cours d’une réunion télévisée du Conseil des ministres, le président Hugo Chavez a déclaré : « Si le gouvernement colombien n’a aucun respect pour les pays voisins, c’est que les relations avec ces pays ne l’intéressent pas. »

Il a rappelé que les autorités colombiennes ont décidé d’ouvrir davantage leur pays aux Etats-Unis et que des troupes étasuniennes sont déjà en poste dans les nouvelles bases militaires de ce pays, ce qu’il a qualifié de menace pour le Venezuela.

Chavez, qui a qualifié le gouvernement du président Alvaro Uribe de gouvernement irresponsable soumis à l’empire nord-américain, a souligné que les relations économiques avec la Colombie ne sont pas indispensables.

PL. CARACAS, le 28 juillet 2009. -

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id