recherche

Accueil > Empire et Résistance > Organismes et ONGs de domination > Le Panama est choisi comme candidat de compromis pour le Conseil de (...)

2 novembre 2006

Le Panama est choisi comme candidat de compromis pour le Conseil de Sécurité.

 

Par Associated Press
Panama, le mercredi 1 novembre 2006.

L’ambassadeur de l’Équateur auprès des Nations Unies a déclaré mercredi que le Guatemala et le Venezuela se sont accordés pour abandonner la course à un siège non-permanent au Conseil de sécurité et de soutenir le Panama comme candidat de compromis, mettant ainsi fin à un bras-de-fer de deux semaines.

L’ambassadeur Diego Cordovez, qui a organisé deux réunions entre les ministres des Affaires étrangères guatémaltèque et vénézuélien, a déclaré depuis la mission de l’Equateur que « les deux candidats se sont accordés pour se retirer et ils ont choisi le Panama comme candidat de consensus ».

Quarante-sept scrutins à l’Assemblée générale n’avaient pas pu départager les deux candidats dans cette compétition devenue très politique. Alors que les États-Unis soutenaient le Guatemala, le Venezuela briguait le strapontin pour s’opposer à la politique étrangère américaine.

A suivre ...

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id