recherche

Accueil > Les Cousins > Mexique > Le Méxique se veut bon élève

12 juin 2002

Le Méxique se veut bon élève

 

Le gouvernement mexicain lance une réforme de son économie, sous la forme du « Programme national de financement du développement pour la période 2002-2006 » ; il souhaite s’appuyer sur l’investissement interne comme moteur de la croissance, plutôt que sur les exportations et les investissements étrangers ce qui était le cas jusqu’à présent. Les investissements étrangers ont atteint plus 22 milliards en 2001.
Le nouveau programme -qui vise à parvenir en 2006 à un taux de croissance annuel de 7%- passera par des réformes structurelles dans l’industrie de l’électricité, les télécommunications mais aussi dans le marché du travail, ce qui n’est pas neutre. Pour parvenir à ses fins le gouvernement lancé un appel aux institutions bancaires du pays pour qu’elles soient plus généreuses en matière de crédit.

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id