recherche

Accueil > Les Cousins > Mexique > L’extrême droite catholique va entrer dans le gouvernement Calderon au (...)

26 novembre 2006

L’extrême droite catholique va entrer dans le gouvernement Calderon au Mexique.

 

Agence France-Presse
Mexico. Le vendredi 24 novembre 2006

L’extrême droite catholique mexicaine va faire son entrée dans le futur gouvernement mexicain avec la nomination au poste de ministre de la Santé de Jose Angel Cordoba, un chirurgien aux idées conservatrices, ouvertement contre la pilule du lendemain et l’euthanasie.

Le président élu Felipe Calderon a annoncé vendredi la nomination de six ministres, dont l’ex-président de la commission de la Santé de la chambre des députés, « le pire des nouveaux ministres », selon l’éditorialiste du quotidien Grafico, Salvador Garcia Soto.

« Felipe Calderon a cédé au Yunque », une société secrète d’extrême droite catholique, affirme l’éditorialiste. Alvaro Delgado, journaliste de l’hebdomadaire Proceso et auteur d’un livre sur le Yunque, a précisé à l’AFP que Jose Angel Cordoba, « un ultra-conservateur », était un défenseur de l’association « Provida » qui milite contre l’avortement.

Cette nomination donne une note discordante à la présentation des ministres de l’Education, de l’Agriculture, de la Réforme Agraire, du Développement social et de l’Environnement, nommés sous le signe de la continuité avec le gouvernement du président Vicente Fox, à l’instar de la nouvelle équipe économique d’inspiration néo-libérale formée cette semaine. Trois des nouveaux ministres annoncés vendredi faisaient déjà partie du gouvernement précédent.

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id