recherche

Accueil > Les auteurs > Frédéric Lordon *

Frédéric Lordon *

* Frédéric Lordon es un economista francés que trabaja con la filosofía, segun su propia definición, director de investigación en el CNRS en París. Es el autor de « Jusqu’à quand ? Pour en finir avec les crises financières », Raisons d’agir, octubre de 2008 ; « Conflits et pouvoirs dans les institutions du capitalisme », Presses de Sciences Po, 2008 ; « Et la vertu sauvera le monde », Raisons d’agir, 2003 ; « La politique du capital », Odile Jacob, 2002. « Imperium » Structures et affects des corps politiques. La Fabrique, septembre 2015.

****************

* Frédéric Lordon est un économiste qui travaille avec la philosophie, selon sa propre définition, directeur de recherche au CNRS. Il est notamment l’auteur de «  Jusqu’à quand ? Pour en finir avec les crises financières  », Raisons d’agir, octobre 2008 ; « Conflits et pouvoirs dans les institutions du capitalisme », Presses de Sciences Po, 2008 ; « Et la vertu sauvera le monde  », Raisons d’agir, 2003 ; «  La politique du capital  », Odile Jacob, 2002. « Imperium » Structures et affects des corps politiques. La Fabrique, septembre 2015.

Articles de cet auteur (111)

Grecia : ¿El plan de rescate europeo es ilegal ?
- Frédéric Lordon

Hace un año, enfrentados a la primera sacudida –la griega– a las deudas soberanas de la zona euro, los Gobiernos (...)

Euro, salarios, ampliación del campo de la regresión
Frédéric Lordon

Tras la dimisión, el pasado 23 de marzo, del primer ministro de Portugal, José Socrates, la Unión Europea y el FMI (...)

Ne pas détruire les banques : les saisir !
- Frédéric Lordon

Il faut peut-être prendre un ou deux pas de recul pour admirer l’édifice dans toute sa splendeur : non seulement les (...)

Y si empezamos la desmundialización financiera
Frédéric Lordon

Los inversores extranjeros –entre los cuales, en primer lugar, figuran los bancos franceses y alemanes– poseen el 70% (...)

Et si on commençait la démondialisation financière ?
Frédéric Lordon

Les investisseurs étrangers — au tout premier rang desquels les banques françaises et allemandes— détiennent 70 % de la (...)

En route vers la Grande Dépression ?
Si oui, sortons le gros bâton
- Frédéric Lordon

Ça commence comme un octosyllable, et pourtant la situation manque de poésie. On pourrait enchaîner sur l’aphorisme de (...)

Si le G20 voulait...
Frédéric Lordon

Il ne faut pas s’étonner que « ça » résiste. C’est une forme de vie que la finance se prépare à défendre et, il faut en (...)

Quatre principes et neuf propositions pour en finir avec les crises financières
Frédéric Lordon

Alors que la crise présente n’est que la répétition formelle d’une scène caractéristique de la déréglementation financière (...)

Crisis financiera : el eterno retorno

« La tormenta que atraviesan actualmente los mercados financieros afectará el crecimiento mundial », estima el (...)

El momento de la verdad para Europa.
Frédéric Lordon

Mientras que en la mayoría de los países miembros de la Unión Europea la ratificación del Tratado Constitucional (...)

0 | ... | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100 | 110

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id