recherche
23 juillet

Benalla et l’arc d’extrême droite

par Frédéric Lordon *

L’affaire Benalla, c’est la police qui en parle le mieux. « Nous avons le sentiment que d’une affaire Benalla, on est en train de faire une affaire de police [1] », déclare un syndicaliste policier. Précisément. Et d’ajouter dans un éclair de lucidité dévastatrice : « Ce n’est pas ça la police. Il a (...) Lire la suite

22 mai

En guerre – pour la préemption salariale !
Frédéric Lordon

par Frédéric Lordon *

On ne résiste à la puissance suffocante du film de Stéphane Brizé (En guerre) qu’à y discerner une place vide, la place du discours manquant. Il faut absolument y voir cet espace inoccupé, et la possibilité de le remplir, l’espace d’une réponse, c’est-à-dire d’un discours à déployer, opposable aux (...) Lire la suite

9 avril

Tisser les luttes - Frédéric Lordon

par Frédéric Lordon *

Donc le 5 mai. Mais quoi le 5 mai ? Et pourquoi si loin ? Lire la suite

23 mars

Organiser la résistance et les ordonnances SNCF sont l’occasion

par Frédéric Lordon *

Si ceux qui ont quelque responsabilité dans la « conduite » des mobilisations qui s’annoncent ne comprennent pas que le mouvement ne doit pas être « le mouvement des cheminots » ou le « mouvement contre les ordonnances SNCF », alors le mouvement échouera – une fois de plus. Que le mouvement doive aussi (...) Lire la suite

10 janvier

France : Macron décodeur-en-chef

par Frédéric Lordon *

« Alors les Décodeurs se réveillèrent, et ils virent qu’ils avaient l’air con… » Lamentations, chapitre 2, verset 2 (révisé) Par un effet de retour, que deux innocents grecs, Jocaste et Laïos, avaient bien expérimenté en leur temps, voilà donc les Décodeurs victimes du tragique destin qu’ils ont (...) Lire la suite

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 250


El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id