recherche

Portada del sitio > Los Primos > Ecuador > En raison de l’agitation sociale l’Équateur suspend ses exportations de (...)

25 de agosto de 2005

En raison de l’agitation sociale l’Équateur suspend ses exportations de pétrole

 

Par l’Agence France-Presse
Quito, Le jeudi 18 août 2005

La compagnie pétrolière publique équatorienne Petroecuador a annoncé jeudi qu’elle suspendait ses exportations de pétrole brut en raison de l’agitation sociale qui affecte gravement sa production.

L’état de «force majeure» a également été décrété pour éviter des sanctions de la part des acheteurs, a précisé Petroecuador dans un communiqué.

L’entreprise justifie sa décision par «les évènements (...) qui affectent la production des puits de pétrole de sa filiale Petroproduccion, en Amazonie».

Le ministre équatorien de l’Énergie, Ivan Rodriguez, a indiqué de son côté que la production de Petroecuador est tombée cette semaine de 201 000 barrils par jour à 20 000 b/j.

Deux départements de l’Amazonie équatorienne ont défié jeudi l’état d’urgence décrété la veille par le gouvernement, poursuivant les protestations et occupations de puits pétroliers pour obtenir la renégociation de contrats avec des compagnies étrangères.

Depuis lundi, des centaines d’habitants des départements de Sucumbios et Orellana occupent plus de 200 puits d’extraction pétrolière ainsi que les aéroports des deux provinces (Lago Agrio et El Coca). Ils ont aussi coupé des routes de la région.

Le pétrole est le principal produit exporté par l’Équateur. En 2004, les ventes ont représenté 3,9 milliards de dollars.

Retour en haut de la page

Objetivo

|

Trigo limpio

|

Mapa del sitio

| |

création réalisation : visual-id