recherche

Accueil > Les auteurs > Diana Johnstone*

Diana Johnstone*

* Diana Johnstone est une universitaire et journaliste usaméricaine. Diplômée d’études slaves, elle a obtenu son doctorat à l’Université du Minnesota. Journaliste à l’Agence France Presse dans les années 1970, elle a séjourné en France, en Allemagne et en Italie, avant de s’installer définitivement à Paris en 1990.. Elle est l’auteur de « Fools’ Crusade : Yugoslavia, NATO, and Western Delusions ». Son nouveau livre, « Reine du Chaos : les Mésaventures de Hillary Clinton », a été publié par CounterPunch en septembre 2015.
*Diana Johnstone es universitaria, periodista y escritora estadounidense. Licensiada en éstudios eslavos, obtuvo su doctorado en la Universidad de Minnesota. Periodista en la Agence France Presse en los años 70. Ha vivido y trabajado en Francia, Alemania yen Italie. Se instala définitivamente en Paris en 1990. Autora de « Fools’ Crusade : Yugoslavia, NATO, and Western Delusions ». Su nuevo libro, « Queen of Chaos : the Misadventures of Hillary Clinton », fue publicado por CounterPunch en septiembre de 2015.

Articles de cet auteur (6)

¿Prohibir las armas nucleares ? Lo que hay que prohibir es la arrogancia de EE.UU.

En un contexto de indiferencia casi total, marcada por abierta hostilidad, los representantes de más de cien países (...)

France, encore une horrible campagne présidentielle, l’« Etat profond » y montre son visage.

France-campagne présidentielle-

Guerre de Service aux USA :
Michael Flynn démissionne.

La démission du conseiller US à la Sécurité Nationale, le général Michael Flynn, est encore une manifestation de la (...)

« La campagne usaméricaine de dénigrement de la France semble avoir terrifié Paris »

Universitaire, journaliste et écrivaine usaméricaine Diana Johnstone vient de publier le livre Hillary Clinton : la (...)


Grecia se ha rendido, pero ¿ante quién exactamente ?

El 12 de julio, Grecia se rindió abyecta y totalmente. El primer ministro Alexis Tsipras, que había prometido (...)


La Grèce s’est rendue : mais à qui exactement ?

Paris. Le 12 juillet, la Grèce a capitulé de façon abjecte et totale. Le Premier ministre Alexis Tsipras, qui avait (...)

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id