recherche

Accueil > Les Brèves > Argentine : Le juge Zaffaroni propose que le Congrès argentin s’autoconvoque (...)

vendredi 8 janvier 2016

Argentine : Le juge Zaffaroni propose que le Congrès argentin s’autoconvoque en février

 

L’ancien membre de la Cour Suprême argentine, et éminent juriste, Raul Zaffaroni , se dit inquiet de la quantité de décrets signés par le président Macri. Et a ajouté : « S’ils vont gérer comme cela , ils pourraient déclarer l’état de siège et nous les 44 millions d’habitants serions en liberté conditionnelle ».

Leer en español

Raúl Zaffaroni estime que « le Congrès devrait s’auto-convoquer en février et reprendre les cartes en mains » afin de freiner la déferlante de décrets et de DNU (Decretos de Necesidad y Urgencia,) signés par le président Mauricio Macri sans que les sujets soient discutés dans le cadre du Pouvoir législatif.

Pour Zaffaroni, l’argument macriste -selon lequel les mesures prises relèvent de DNU compte tenu de « la nécessité  », est utilisé « de manière abusive », sans respecter les institutions. Il considère que le gouvernement « prend le concept de ’nécessité’ avec une facilité qui étonne et m’inquiète. On confond ’nécessité’ avec les intérêts du Pouvoir exécutif ». Et d’ajouter « Il y a un silence du monde politique qui est intolérable ».

« Quand un président n’a pas de majorité dans les Chambres, alors il opte pour los DNU ou la Banelco, ce qui n’est pas recommandable d’un point de vue institutionnel. Abuser du recours au DNU avec un tel degré de facilité, eh bien, cela me fait très peu r : parce qu’ils vont diriger ainsi, selon article 23 de la Constitution, ils pourraient déclarer l’état de siège. Et dans ce cas, nous serions 44 millions d’habitants en liberté conditionnelle » a t-il affirmé.

InfoNews. Buenos Aires, 8 janvier 2016.

Traduit de l’espagnol pour El Correo par : Estelle et Carlos Debiasi

El Correo. Paris, le 8 février 2016.

Contrat Creative Commons
Cette création par http://www.elcorreo.eu.org est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 Unported. Basée sur une œuvre de www.elcorreo.eu.org.

Répondre à cette brève

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id