recherche
31 janvier 2006

Affaire Thales : Menem devant la justice

 

La justice argentine veut entendre l’ancien président Carlos Menem le 11 avril dans une affaire de pots-de-vin présumés impliquant le groupe français d’électronique militaire Thales Spectrum.

D’après AFP
Selon le dossier ouvert en 2004, le juge fédéral argentin Guillermo Montenegro enquête sur le versement présumé de 25 millions de dollars en 1997 par Thales Spectrum pour obtenir la gestion de l’espace radio-électrique argentin privatisé par l’administration Menem. Le juge souhaite également interroger entre février et mars les anciens directeurs Jorge Neuss et Juan Carlos Cassagne de l’entreprise en Argentine et des responsables parisiens, Jean Rostan D’Ancezune et
Guillaume Dehollian.
L’entreprise française avait réalisé des gains de plus d’un milliard de dollars en six ans d’activités en Argentine, selon la source judiciaire. En décembre dernier, la justice française avait ouvert de son côté deux enquêtes contre Thales pour corruption dans ses activités en France et dans d’autres pays, dont l’Argentine. Thales (alors Thomson CSF) avait obtenu en juillet 1997, sans que l’offre soit soumise à concurrence, la gestion de l’espace radio-électrique
argentin. En janvier 2004, le président Nestor Kirchner avait annulé la concession accordée pour 15 ans à Thales Spectrum, estimant que la société n’avait pas rempli "70% des engagements" souscrits au moment de la privatisation.

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id